Rhumatologie

Qu’est-ce qu’une hypoplasie malaire ? ^

L’hypoplasie malaire est caractérisée par des pommettes peu saillantes.

Qu’est-ce que la dolichocéphalie ? ^

La dolichocéphalie signifie que le crâne a une forme allongée et non arrondie.

Qu’est-ce qu’un palais ogival ? ^

Le palais ogival est étroit et profond (comme une ogive) avec parfois un chevauchement dentaire.

7

Qu’est-ce qu’une luette bifide ? ^

La luette est un appendice conique en forme de grain de raisin situé au fond de la bouche. Lorsqu’elle est fendue en 2 parties, on parle de luette bifide.

 

LUETTE NORMALE8

 

LUETTE BIFIDE

9

Qu’est-ce qu’un pectus ? ^

 

 

Il s’agit d’une déformation du thorax qui est :

  • soit bombé en avant et on parle de pectus carinatum (thorax en carène).
  • soit creux et on parle de pectus excavatum (thorax en entonnoir).

11

Pectus carinatum 

10Pectus excavatum

Qu’est-ce qu’une dolichosténomélie ? ^

On parle de dolichosténomélie lorsque l’’envergure est trop grande par rapport à la taille (rapport Envergure/Taille > 1,05.). L’envergure est la distance entre l’extrémité des 3èmes doigts des 2 mains, lorsque les bras sont écartés à l’horizontale.

Qu’est-ce qu’une arachnodactylie ? ^

L’arachnodactylie définit des doigts longs avec 1 ou 2 signes caractéristiques :

  • signe du poignet : en enserrant son poignet avec l’autre main il est possible de couvrir le pouce avec l’auriculaire
  • signe du pouce : lorsque le pouce est placé dans la paume (creux de la main), son extrémité dépasse le bord de la main.

1213

Qu’est-ce que l’hyperlaxité ? ^

Elle est caractérisée par une élasticité excessive des tissus péri-articulaires (capsule, ligaments, tendons, muscles qui entourent l’articulation), responsable d’une souplesse exagérée.

Elle est définie par un score de Beighton > 4 points / 9 (1 point par « articulation » testée).

En fait, ce score correspond à l’exagération de la :

  • souplesse des pouces qui se définit par le contact du pouce sur l’avant-bras,
  • souplesse des 5èmes doigts qui se définit par son extension excessive,
  • souplesse des coudes qui se définit par une extension supérieure à 180°,
  • souplesse des genoux qui se définit par une extension supérieure à 180° (genu recurvatum),
  • souplesse de la colonne vertébrale qui se définit par la possibilité de mettre les mains à plat sur le sol.

14

Quelles sont les conséquences de l’hyperlaxité ? ^

L’hyperlaxité articulaire entraine une hypermobilité articulaire avec une instabilité des articulations responsable:

  • d’entorses à répétition (en particulier des chevilles),
  • de luxations (déboitement de la rotule, de l’épaule, de la mâchoire) spontanées ou à cause des traumatismes minimes,
  • de subluxations répétées (doigts, épaules, rotules, articulations du dos ou des côtes)
  • de lésions tendineuses (épaule)
  • douleurs musculo-squelettiques chroniques.

Elle peut aussi entrainer :

  • une scoliose (colonne en S)
  • des déformations des articulations comme le genu valgum (genoux en X)
  • des risques de chute et d’arthrose précoce liés à l’instabilité articulaire.

Quelle est la différence entre l’entorse et la luxation ? ^

L’entorse est liée à l’élongation ou la déchirure d’un ligament.

La luxation est liée au déboitement d’une articulation.

Toutes les deux peuvent être dues à une souplesse exagérée de l’articulation ( cf hyperlaxité).

Qu’est-ce que l’arthrose ? ^

L’arthrose est une maladie de l’articulation qui atteint le cartilage (matelas amortisseur situé entre 2 surfaces osseuses). Celui-ci est fragile, se fissure et disparaît progressivement. Il en résulte des douleurs, des déformations, une raideur.

L’arthrose n’est pas synonyme de vieillissement. C’est le plus souvent en réponse à un excès de pression sur le cartilage que le processus arthrosique va se déclencher.

Ceci explique en particulier le rôle important de l’obésité dans le déclenchement de l’arthrose du genou car chaque jambe supporte 4 fois le poids du corps.

Qu’est-ce que l’hyperélasticité cutanée ? ^

Quand la peau est trop élastique, trop lâche, on parle d’hyper élasticité cutanée : on la mesure au coude ou au genou. Cette étirabilité excessive de la peau doit être supérieure à 1,5cm.

15

Qu’est-ce qu’une platypodie ? ^

La platypodie signifie que les pieds sont plats. Son importance est évaluée par le podoscope qui apprécie l’empreinte du pied.

Que le pied soit normal, creux ou plat, l’appui situé à la base des orteils et correspondant au talon est toujours présent.

On parle :

  • de pied creux quand la voûte plantaire ne s’inscrit pas ou peu sur le podoscope,empreintesdepiedscreux
  • de pied plat quand celle-ci s’inscrit totalement ou presque sur le podoscope

empreintesdepiedsplats

Qu’est-ce qu’une scoliose ? ^

La scoliose qui vient du grec « skolios » qui signifie tortueux, est une déviation en S de la colonne vertébrale (rachis), liée à une rotation des vertèbres.

Autant elle est asymptomatique c’est-à-dire silencieuse durant sa phase de constitution (enfance et puberté), autant elle peut donner des douleurs à l’âge adulte par les lésions discales et articulaires qu’elle génère.

Autant la fin de la croissance signe l’arrêt de son évolutivité, autant elle peut redevenir évolutive à l’âge adulte, le plus souvent à la ménopause ou à partir du 3ème âge.

17

•Comment évalue t-on la scoliose ? ^

La scoliose peut se détecter par l’examen clinique quand elle est importante. Son évaluation précise s’effectue par la mesure de l’angle de la scoliose. Pour cela, des radiographies sont nécessaires en faisant un grand cliché dorso-lombaire de face et de profil.

Qu’est-ce qu’une cyphose ? ^

18

•Peut-on évaluer la scoliose par la technique EOS ? ^

Actuellement, on dispose d’une nouvelle technique d’évaluation de la scoliose, la technique EOS. Basée sur les travaux du prix Nobel de Physique, Georges Charpak, elle donne des images grand format (corps entier) pour une analyse posturale globale. Elle permet une reconstruction 3D de l’enveloppe osseuse du patient en charge et a, de plus, la particularité d’être moins irradiante (dose d’irradiation jusqu’à 10 fois moins importante).

Le degré de la scoliose est mesuré de façon très précise, ce qui permet une comparaison très minutieuse pour suivre l’évolution de la scoliose au cours du temps. Elle est particulièrement recommandée chez l’enfant et l’adolescent, période où le suivi de la scoliose est rapproché pour adapter au mieux la conduite thérapeutique : surveillance simple, mise en place d’un corset, chirurgie …..

Seuls quelques centres en France sont équipés de l’appareil EOS. A Paris, il s’agit pour les enfants de l’hôpital Robert Debré et pour les adultes de l’hôpital Cochin et de l’hôpital Raymond Poincaré à Garches.

La mesure de la scoliose par cette technique n’est pas encore inscrite dans la Nomenclature des actes radiologiques. Il vous sera compté comme un grand cliché de la colonne dorso-lombaire face et profil.

Qu’est-ce que le spondylolisthésis ? ^

Le spondylolisthésis est un glissement vertébral, le plus souvent lié à la fragilité de l’isthme vertébral (pont reliant le corps de la vertèbre à sa partie postérieure). Il est caractérisé par le glissement en avant de la vertèbre située au-dessus de la vertèbre du dessous.

Les vertèbres les plus souvent concernées sont les 4ème et 5ème vertèbres lombaires.

Le spondylolisthésis peut entrainer, dans certains cas, des douleurs lombaires ou radiculaires comme une sciatique par exemple (douleur qui irradie au membre inférieur selon un trajet précis).

19

Qu’est-ce que la protrusion acétabulaire ? ^

Elle traduit des hanches profondes (la tête du fémur est très enfouie dans le bassin). Elle peut être responsable d’une arthrose de hanche (coxarthrose).

20

Qu’est-ce que la DEXA ? ^

La DEXA ou Dual Energy X absorptiometry (absorptiométrie biphotonique à rayons X.) est la technique de mesure de la densité osseuse (ostéodensitométrie ou densitométrie osseuse). Cet examen permet de mesurer le contenu minéral osseux La densité minérale osseuse (DMO) augmente jusqu’à 20-30 ans, puis reste constante jusqu’à 40 ans, pour diminuer ensuite progressivement (ostéopénie).L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a ainsi défini l’ostéoporose en fonction des résultats de la DEXA

Normal : T-score > -1, c’est-à-dire que la densité osseuse mesurée est supérieure à la moyenne des densités osseuses de référence moins un écarts-type

Ostéopénie : -2.5 < T-score < -1, c’est-à-dire que la densité osseuse mesurée est située entre la moyenne de référence moins un écart-type et la moyenne moins 2,5 écarts-types,

Ostéoporose : T-score < -2.5, c’est-à-dire que la densité osseuse mesurée est inférieure ou égale à la moyenne de référence moins 2,5 écarts-types,

Ostéoporose sévère : T-score < -2.5, et la présence d’une ou plusieurs fractures de fragilité (consécutives à un traumatisme léger).

21

Qu’est ce qu’une vergeture ? ^

Les vergetures sont fréquentes et s’observent chez 2/3 des personnes ayant un Syndrome de Marfan, aux endroits où l’élasticité de la peau est particulièrement sollicitée, comme les épaules, la région lombaire.

Elles peuvent se voir dans certaines circonstances comme les grossesses et les fortes variations de poids.

22

Qu’est-ce qu’un pneumothorax ? ^

Des bulles d’air peuvent parfois se développer dans les poumons (= emphysème). Ces bulles peuvent se rompre dans la plèvre (qui est l’espace qui sépare le poumon de la paroi), et créer un pneumothorax. Il se traduit par une douleur soudaine dans la poitrine et l’impression de ne pas pouvoir respirer. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter dans un service d’urgence pour une évaluation, une surveillance et/ou intervention. En effet, le pneumothorax guérit souvent spontanément, mais nécessite parfois qu’on évacue l’air contenu dans la cavité pleurale par l’introduction d’une aiguille ou d’un tube de drainage.

Rappelons que le tabac est la principale cause de la formation de ces bulles ; c’est pourquoi il est déconseillé de fumer.

23

Qu’est-ce qu’une ectasie durale ? ^

L’ectasie (dilatation) durale est la dilatation du sac (dural) qui contient la moelle épinière. Ce sac qui est dans la colonne vertébrale s’élargit vers le bas (niveau lombaire et sacré) dans le syndrome de Marfan alors qu’il s’affine normalement chez le sujet normal. Ceci n’entraine aucune manifestation dans la plupart des cas. Le sac dural (et donc l’ ectasie éventuelle) est visible à l’IRM (imagerie en résonance magnétique) ou au scanner.

On peut la soupçonner sur des radiographies standard par la déformation du sacrum vu de profil (on parle alors de « scalloping » ; elle est affirmée par le scanner ou l’IRM.

24

Qu’est-ce qu’une hernie des tissus mous ? ^

Une hernie est la sortie d’un organe ou d’une partie d’un organe hors de la cavité qui le contient.

Les hernies les plus fréquentes sont les hernies de l’abdomen à travers les différents canaux naturels ou les points faibles de la paroi : hernie inguinale ou crurale (dans l’aine) et hernie ombilicale. Elles ressemblent à des tuméfactions (boules, grosseurs) qui sont réductibles, c’est-à-dire qu’on peut les remettre à leur place. Quand elles ne sont plus réductibles, on parle d’hernies étranglées qui sont une urgence chirurgicale.